Etymologie et origine

 

SOS :  harmonie, sérénité, paix

             PHREN : esprit, conscience

                               LOGOS : science, étude

 

La sophrologie est l'étude de la conscience en harmonie.

 

Alfonso Caycedo, neuropsychiatre colombien est le fondateur de la Sophrologie en 1960.

 

Après des études secondaires en Colombie, il rentre à la faculté de médecine de Madrid où il obtint le titre de Docteur en médecine et en chirurgie. Il se spécialise, ensuite, en psychiatrie et en neurologie sous la direction du Professeur Lopez Ibor.

 

Alfonso Caycedo est confronté professionnellement à l'observation d'états de conscience modifiés et il est obligé d'utiliser des procédés thérapeutiques violents (comas insuliniques, électrochoc sans anesthésie). Il s'interroge sur la nécessité de modifier ou altérer ainsi la conscience dans un but thérapeutique.

 

Il crée ainsi la sophrologie après s’être intéressé à l’hypnose et il fonde en 1960 le 1er département de sophrologie clinique en Espagne (Madrid) dans le service de neuropsychiatrie du Professeur Lopez Ibor.

 

De 1965 jusqu’en 1968, A. Caycedo se rend en Extrême-Orient et rencontre les états de conscience modifiés.

 

En inde, il s'initie au yoga auprès de grands Yogis. Puis, il rencontre dans l'Himalaya un médecin du 14e Dalaï-lama et découvre des méthodes comme qui permettent d'accéder à des états de conscience modifiés. Il finit son voyage au Japon où il est, également, impressionné par le zazen.

 

Il constate l'importance du corps dans ces différents procédés. Il tirera de ces expériences les 3 premiers degrés de la relaxation dynamique adaptés à la culture occidentale.

 

  • RDC 1 - Premier degré inspiré du yoga indien,
  • RDC 2 - Second degré inspiré du yoga tibétain,
  • RDC 3 – Troisième degré inspiré du zazen.